La moisson a été bonne pour le projet Fifa 11 pour la santé depuis la signature du protocole d’accord il y a quatre ans de cela, sous l’initiative du docteur Désiré Rakotoarimino. Selon les explications de la Fédération malgache de football (FMF), « le projet consiste à réunir les promoteurs à travailler de concert avec les écoles et former des enseignants qui, à leur tour, encadreront  les  enfants pour atteindre les objectifs fixés par la Fifa 11 pour la santé. Initié par la Commission médicale de la Fifa et le centre d’évaluation et de recherche médicale de la Fifa (ndlr, F-Marc), l’objectif est de garantir entre autres la santé de 265 millions de joueurs, outre la promotion du ballon rond comme une activité ludique saine pouvant contribuer au développement de la santé à Madagascar  et dans le monde».

Les séances se déroulent toujours dans une atmosphère aussi bien détendue qu’instructive. Les encadreurs mêlent avec brio divertissement et éducation sanitaire et citoyenne à travers le football. Et plusieurs sujets sont traités dont le VIH/Sida, la toxicomanie, l’hygiène,…Les programmes de la 4e année ont débuté en début du mois en cours et prendront fin en 2017. Le bilan y afférent permettra de confirmer l’envergure nationale du projet.

Force est de rappeler que le nombre d’écoles bénéficiaires, d’enseignants formés, d’élèves ciblés et de  régions concernées a connu une évolution considérable durant les trois années. 18 régions, 30047 élèves, 288 enseignants et 288 écoles collaboratrices sont recensés sur la liste des bénéficiaires du projet à l’issue de la campagne 2015-2016. La FMF veut placer la barre encore plus haute pour atteindre la couverture des 22 régions avec une prévision de 360 écoles et 360 enseignants partenaires.

 

Rojo N.

 

News Mada

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.