Bien que sa famille habite  au rez-de chaussée, l’enfant de trois ans, n’a pu être sauvé des flammes.

Son jumeau est déjà mort de maladie. À son tour, il décède dans les flammes d’un incendie qui a éclaté, hier matin vers 8h30 à Alarobia-Amboniloha. Selon la propriétaire de leur logement, Fredisoa Yolande Sandra, la famille de l’enfant de trois ans habitait au rez-de-chaussée.  Alors que leur mère était au marché, la victime et son grand frère de cinq ans étaient seuls dans leur studio.
L’enfant s’était sans doute évanoui et étouffé par la fumée. D’autant qu’il vivait avec un handicap et avait du mal à se déplacer. Il semblait même avoir quelques difficultés à parler.

En cendres
Le feu a pris par surprise tout le monde et a ravagé le bâtiment de sept pièces. Tout a été réduit en cendres, les meubles comme les petites épargnes des habitants.
La propriétaire poursuit son récit. « Je suis montée  sur la terrasse pour étendre le linge que je venais de laver. Le feu a débuté  au rez-de-chaussée où se trouvaient les enfants. Aussitôt j’ai coupé le disjoncteur et je me suis précipitée pour aider le grand frère de cinq ans qui était à ma portée à sortir de la pièce. Malheureusement, l’embrasement était déjà très avancé, la chambre était envahie par la fumée et les flammes, et je n’ai  pas pu  y pénétrer pour sauver le petit de trois ans. »
Les locataires comme les voisins se sont donné la main pour circonscrire puis éteindre le feu en attendant l’arrivée des sapeurs pompiers. Bien que l’enquête pour déterminer l’origine de l’embrasement soit encore en cours, l’hypothèse la plus probable est que les deux enfants se seraient amusés avec des boites d’allumettes.
Il semble également que les fenêtres de la chambre étaient fermées, ce qui a empêché les voisins de voir le début de l’incendie.
Outre la mort du petit handicapé, les cinq familles qui vivaient dans le bâtiment ont perdu tous leurs biens et ont dû chercher asile chez leurs familles ou leurs proches.

Nantenaina Njanahary

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.